Etude sur la prophétie

1) 1 Jean 5 v 20   : « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’Il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en Son Fils Jésus Christ. C’est Lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. » Voilà le désir de Jésus : que nous connaissions ce qui est vrai, et non ce qui est mensonger ou illusoire.

Matthieu 7 v 15-16 : « Gardez-vous des faux prophètes (c’est Jésus qui parle). Ils viennent à vous en vêtements de brebis(au premier abord, ils peuvent ainsi sembler inoffensifs), mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? » Il y a le faux parce que le vrai existe. Les faussaires fabriquent et s’efforcent de répandre de faux billets, parce que les vrais ont de la valeur. N’oublions pas que Dieu est « le Dieu véritable » et que Jésus est la Vérité ! L’apparence des faux prophètes peut nous tromper, mais en réalité, au-dedans d’eux, ils sont sinistres et dangereux, « des loups ravisseurs » ; déjà, quand on s’approche d’eux, il y a « des épines » ou « des chardons », ça fait mal. Ecoutons donc avec attention cet avertissement de Jésus ! 2 Corinthiens 11 v 14-15 : « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. » Pour tromper, le diable se déguise, et c’est pourquoi ceux qu’il utilise se déguisent aussi ; les « ministres de justice » envoyés par Satan peuvent ainsi séduire. Ne jugeons donc pas sur l’apparence.

Jean 15 v 26 : Ce sont des paroles prononcées par Jésus  « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, L’Esprit de vérité, qui vient du Père, Il rendra témoignage de Moi. » Le Saint-Esprit envoyé par Jésus console vraiment, dit toujours la vérité, et glorifie Jésus ! C’est le Saint-Esprit qui a inspiré la Parole de Dieu mise par écrit dans la Bible, et IL ne se contredit jamais ; l’enseignement des vrais apôtres et des vrais prophètes s’accorde toujours avec les Ecritures. Actes 17 v 11 : « Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » Examiner avec soin les Ecritures est pour nous non seulement un devoir, mais aussi un bienfait, car nous en retirons une riche bénédiction pour notre vie.

2)  La prophétie occupe une place très importante dans la Parole de Dieu. Sur les 39 livres de l’Ancien Testament, 17 sont des livres prophétiques : Esaïe, Jérémie (et les Lamentations juste après), Ezéchiel, Daniel, et ceux qu’on appelle « les petits prophètes », Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie. Par ailleurs, les autre livres de l’Ancien Testament contiennent aussi des passages prophétiques (lisez, par exemple, le Psaume 22 qui décrit d’une manière saisissante et précise ce que Jésus a vécu sur la croix, bien des siècles après la composition de ce psaume). De même le Nouveau Testament, depuis les Evangiles jusqu’au livre de l’Apocalypse, contient de nombreux textes prophétiques. Pour ceux qui sont convertis au Seigneur Jésus Christ, et qui demeurent dans la foi en Lui, il n’y a rien de plus merveilleux que la perspective du Retour de Jésus Christ avec pour premier actel’enlèvement de ceux qui croient en Lui ! 1 Thessaloniciens 4 v 15-18 : « Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur  (quelle belle façon d’introduire une prophétie): nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur Lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Quelle « bienheureuse espérance » ! (cf. Tite 2 v 13)

3) On voit dans la Bible que Dieu prend plaisir à partager Ses projets avec ceux qui aiment s’approcher de Lui. « L’Eternel dit : Cacherai-Je à Abraham ce que Je vais faire ?… » Genèse 18 v 17  C’est ainsi que Dieu va annoncer la destruction de Sodome et Gomorrhe. Il peut aussi nous prévenir de ce qui va nous arriver. Par exemple, nous lisons dans Actes 21 v 10-11 : « Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée, et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit : Voici ce que déclare le Saint-Esprit (encore une belle introduction significative, il est clair qu’une prophétie est valable seulement si le Saint-Esprit en est la source, et IL peut donner de l’assurance à ceux qu’IL inspire) : L’homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. » C’est ainsi que l’apôtre Paul a été prévenu de son arrestation par les Juifs, puis de son emprisonnement par les Romains. Remarquons que la prophétie ne disait pas à Paul ce qu’il devait faire, mais seulement ce qui allait lui arriver. Notons aussi que, dans la Bible, les prophètes miment quelquefois leur prophétie pour illustrer leur message (Agabus le fait avec sa ceinture juste avant de parler).

Enfin soulignons que le ministère prophétique peut être exercé à l’occasion de rencontres, pas seulement pendant les réunions des Assemblées,_ lors des moments de louange à haute voix ou lors de la Saint Cène. Ne limitons pas l’usage des dons spirituels par des conceptions traditionnelles trop étroites. Que le Saint-Esprit puisse nous utiliser quand IL veut et où IL veut, pendant les réunions de nos Assemblées certes c’est important, mais aussi au cours de nos rencontres sous Sa direction ! Par exemple, lors d’une visite à l’hôpital, ou dans une maison de retraite, ou lors d’un témoignage etc.

Actes 11 v 27-28 : « En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva en effet sous Claude. » Cette famine a bien eu lieu en l’an 46 sous l’empereur romain Claude. Les prophéties données par l’Esprit de Dieu s’accomplissent !  Jérémie 1 v12 : « L’Eternel dit à Jérémie : Je veille sur Ma parole pour l’exécuter. »

Vraiment Dieu désire éclairer ceux qui Le servent sur ce qui va arriver. Cf. Apocalypse 1 v 1 : « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu Lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt… »

4) Remarquons bien que dans les révélations prophétiques que nous avons vues, il n’est nullement question de présenter une nouvelle doctrine ou de remettre en question la morale présentée dans la Bible. Restons fermes dans « la saine doctrine » enseignée dans la Parole de Dieu, et ne nous laissons pas entraîner par de faux docteurs, que ce soit dans des réunions publiques ou sur internet. Considérons avec attention cette prophétie biblique : « Car il viendra un temps où (il s’agit donc bien d’une révélation prophétique) les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » 2 Timothée 4 v 3-4 C’est ainsi que la Bible nous prévient et nous demande d’être sur nos gardes : « une foule de docteurs » c’est beaucoup, et ils seront populaires ! Rappelons-nous que les prophéties véritables sont toujours en harmonie avec la saine doctrine présentée dans la Parole de Dieu ! Et ce que la prophétie biblique annonce se réalise toujours !

En conclusion, regardons ce que nous enseigne l’apôtre Paul dans 1 Corinthiens 14 v 1-4 : « Recherchez la charité (c’est-à-dire l’amour qui vient de Dieu). Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console (Quel ministère magnifique et important, qui fait tant de bien !). Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Eglise. » Ainsi la personne qui prophétise animée par L’Esprit de Dieu est un instrument dans la main de Jésus, car c’est Jésus qui édifie,_ c’est-à-dire bâtit _, Son Eglise.

Aspirons donc aux dons spirituels, et en particulier au don de prophétie ! Désirons-les avec ardeur, prions pour les recevoir et soyons ouverts au Saint-Esprit ! Aussi demandons à Dieu la sagesse dont nous avons besoin afin de discerner et rejeter les fausses prophéties,_ pour cela progressons dans la lecture et la méditation de la Parole de Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *